L'HABITATION HAUTE PERFORMANCE/MAISON PASSIVE/PASSIVE HOUSE/SOLAIRE PASSIVE


Suite au dernier article de blogue sur l’habitation saine et naturelle,

là,

premièrement,

je vous entends me dire : « Attends un peu, toi là! »


Vous me direz que c’est bien trop loin de votre réalité, que vous habitez dans une maison qui se trouve à des années-lumière de là et que vous n'avez vraiment pas les moyens de changer ça, que c’est bien trop bohème pour vous.

My God, je comprends tellement, mais attendez un peu!


Justement.

C’est en commençant par lire et en étant curieux à propos de ce sujet que vous élargirai votre limite de l'ignorance. Et plus on en sait, plus on veux en savoir!

Vous verrez, c’est intrigant et finalement…


Ensuite, sans vous en rendre compte, vous vous surprendrez à constater que soudainement, vous vous mettez à observer vos espaces, votre environnement, vos habitudes, à remarquer celles des autres et à faire progressivement des liens.


Plus vous en apprenez sur le bâtiment/l’habitation écologique, plus vous vous rendrez compte que c’est pas mal moins compliqué que vous ne le pensiez, que c’est applicable dans toutes les petites zones imaginables de votre vie et qu’il y a tellement de manières de le faire.


C’est-tu pas assez beau, ça?


Vous réaliserez que chacun emploie sa propre recette, que c’est chacun à sa mesure et que c’est en faisant une chose à la fois, à son rythme, que ça devient soudainement plus clair, plus simple et bien plus évident.


Juste parce que vous en apprenez toujours un peu plus chaque fois. « Wild de même »


BON... dans le dernier blog, nous avons parlé de LA MAISON SAINE ET NATURELLE.

En termes de stratégies, celle qui sera le plus loin de la maison saine et naturelle, c'est la maison haute performance.


En matière de principes, les deux partageront les mêmes valeurs, et c’est toujours dans le même ordre d’idées et dans la même direction que seront réalisés ces deux types de maison.


Plus particulièrement, l’objectif de la maison haute performance, c’est de nécessiter ni chauffage, ni climatisation.


Donc, allons-y et parlons de ce type d'habitation :

L'habitation HAUTE PERFORMANCE/MAISON PASSIVE/PASSIVE HOUSE/SOLAIRE PASSIVE

De quelle façon, en tant que citoyens québécois, pouvons-nous réduire (indice ici) notre empreinte carbone dans nos habitations?


1- Réduire : optimisation du design et diminution de l’empreinte au sol;

2- Réutiliser : matériaux, poutres et poteaux, briques, isolants, matériaux de finition, meubles;

3- Recycler : utilisation de matériaux à base de matières recyclées.

Pourquoi une maison passive?

Pour le confort :

- Pas de courants d’air;

- Température stable à toutes les saisons (du sous-sol au grenier);

Pour la qualité de l’air :

- Fini les allergies et l’asthme (entre autres);

Et en prime...

Pour l’efficacité énergétique :

- Éliminer l’hypothèque à Hydro-Québec;

- Vivre dans une maison écologique;

- Enrayer son empreinte environnementale;

La durabilité :

- Moins vulnérable aux écarts extrêmes de température.

Ce sont des habitations qui utilisent ni chauffage, ni climatisation, et ce, en été comme en hiver.


Cela nous provient d’une réflexion émise par les Allemands il y a plusieurs années déjà. Pour des motivations économiques et politiques énormes, c’est maintenant rendu la norme là-bas. Une règle appliquée et obligatoire dans leur Code du bâtiment. Je vous parle ici de la norme certification Maison passive (Passive House), dont nous discuterons plus tard!


Actuellement, partout sur la planète, le principal problème qu’une habitation rencontre sur le plan environnemental, celui qui entraîne le plus gros impact, c’est son besoin en chauffage et en climatisation. C’est la partie la plus importante en termes d’énergie.

Par ailleurs, l’autre grande préoccupation, celle qui, soit dit en passant, fait partie du premier problème, c’est l’eau!


Dans le mode de pensée de la maison haute performance, si l'on s'attaque à ce problème-là et qu’on le fait à n’importe quel prix, tout sera réglé. En ce sens, s’il n’y a plus de chauffage ni de climatisation dans la maison, eh bien, on aura réussi à résoudre les problèmes en matière d’environnement et de l’emprunte carbone (C02).


Alors, c’est vraiment là-dessus que la certification Maison passive se focalise.


Donc, important à retenir :


- Ces habitations sont bien orientées dans leur environnement (orientation sud, idéalement quinze degrés vers l’est, dite solaire passive);

- Les bâtiments ont des vitrages ultra-performants (60 % des fenêtres doivent être orientées vers le sud avec un vitrage possédant une bonne valeur isolante);

- Des matériaux masses thermiques (comme la pierre, la brique, le béton et la céramique entre autres) permettent de stabiliser et de régulariser les températures variables, procurant un grand confort intérieur;

- Des échangeurs d'air récupérateurs de chaleur ultra-performants;

- Une étanchéité infaillible sans aucune perte d'énergie;

- Une isolation jusqu'à quatre fois plus efficace que la norme exigée par le Code du bâtiment.

Juste pour vous donner une idée, question technique, pour la norme en isolation de la toiture, il est question d’au moins R40 pour une construction conventionnelle, alors que pour une maison haute performance, on parle plus de R160 seulement pour le toit.


On isole l’entièreté de la maison par l’extérieur en utilisant la technique de construction du Larsen Truss. Cette technique en double ossature de bois, très simple et très efficace, favorise une isolation et une étanchéité continues de même qu'une enveloppe du bâtiment sans pont thermique, de la semelle jusqu'à la toiture.

Simplifier la forme du bâtiment permet de mieux contrôler les ponts thermiques. Nous perdons de l’énergie par les infiltrations d’air. C’est pour cette raison que l’étanchéité est très importante. On perd beaucoup d’énergie par les jonctions, où il y a des déperditions thermiques à cause des matériaux qui transfèrent plus la chaleur.


Je vous explique:


Tout cela arrive en raison de détails assez importants d’isolation et d’étanchéité qui ne sont pas mis en priorité lors des constructions. Ce sont ceux-là qui influenceront directement la durabilité du bâtiment, là où l'on pourrait éviter les problèmes de condensation ou encore de moisissure qui pourrait se retrouver dans l’enveloppe du bâtiment qui endommagent la structure et la qualité de vie.


Alors qu'avec l’approche des Maisons passives, ce qu'on souhaite c'est de contrôler les ponts thermique. Par exemple, pensons à un mur, à une jonction entre deux murs. Eh bien, il y aura là plus de morceaux de bois que d’isolant. Et c'est à ces endroits, les ponts thermiques, qu'on perdra beaucoup de chaleur.


La vérité, en science du bâtiment, c'est que pour monter une structure très efficace, la façon de faire actuellement est de la rendre très étanche. Mais on doit aussi installer un ventilateur qui remplacera l’air vicié intérieur par de l’air frais.

C’est obligatoire et ça se retrouve dans le Code du bâtiment de toute façon.


C’est exactement l’approche de Novoclimat et précisément en phase avec les notions de la science du bâtiment.


Il faut vraiment porter son attention à la composition des murs et ne pas se lancer dans ce genre de projet sans avoir de notion, parce qu'on peut créer de réels problèmes.


Science du bâtiment 101 :


On construit en double ossature à l’intérieur pour maximiser l’étanchéité et minimiser les trous dans les éléments de la structure qui est isolante. Par exemple, un trou de 1’’ dans un pare-vapeur, dans l’isolation et/ou dans le pare-air, laisse passer 90 % plus d'eau (humidité) que s’il n’y avait pas d'ouverture.


C'est fou hein?


On se doit de miser sur une ventilation performante, sur un récupérateur de chaleur (viser 75 % et plus en récupération de chaleur) ayant pour but de contrôler l’apport d’air frais et sain et de filtrer les polluants.


Quand on parle de maison haute performance, on ne veut surtout pas, même jamais, que l’air circule à un endroit insoupçonné et non désiré.

On choisit consciemment par où l’air circulera. Soit par ventilation passive, qui consiste à ouvrir les fenêtres si je désire le faire, soit par échangeur d’air récupérateur de chaleur.


Ce principe fait qu'il n'y a strictement aucune perte d’énergie. L’étanchéité du bâtiment est

« su-per » importante! On doit soigner tous les détails de finition de la structure avant de fermer les murs.


Avant la fermeture de la structure, lorsque l’ossature est montée avec le toit et les fenêtres, un test d’infiltrométrie de l’air sera effectué.

Un test d'infiltrométrie permet de mesurer les infiltrations d'air d'un bâtiment hors ventilation, c'est-à-dire la quantité d'air qui entre dans la structure par des défauts de l'enveloppe. On estime qu'à peu près le tiers des pertes de chaleur d’une maison sont dues aux fuites d’air non désirées.


Pour effectuer le test, on utilise une porte soufflante que l'on place à l'entrée du bâtiment.

L’infiltration d’air créée est vingt fois plus importante que celle causée habituellement par le vent. De cette façon, on peut mesurer la quantité d’air qui entre par rapport au volume de la maison et le temps nécessaire pour renouveler complètement l’air de celle-ci. En fonction des dimensions de la maison et du volume d’air de celle-ci, l’opérateur peut donc déterminer le changement d’air par heure (CAH) du bâtiment testé.


Le test d’infiltrométrie identifie les fuites d’air d'un bâtiment en plus de permettre de les réparer avant la fermeture de la pose des finitions intérieur et d'atteindre une plus grande étanchéité à l’air... et une performance énergétique accrue!

Je vous donne une image parlante de ce défaut de construction : « Chaque trou dans l’enveloppe laisse s'échapper des billets de vingt dollars! »


En Amérique du Nord, les nouvelles habitations qui sont construites actuellement génèrent des taux de fuite d’air moyens d’environ trois renouvellements d’air par heure (3 CAH).


Pour illustrer ça, par exemple, si l'on a un résultat de 1 CAH, cela équivaudrait à laisser en permanence une ouverture de 12 mm d’une porte-patio dans une maison de grandeur moyenne.


Trois renouvellements d’air à l’heure (3 CAH), c’est bien meilleur que dans la plupart des maisons anciennes, dans lesquelles le volume d’air total sera remplacé de manière non souhaité plusieurs fois par jour. (jusqu’à 25 CAH)


BEAUCOUP de perte de chaleur!


En plus d'entraîner des factures de chauffage plus importantes, cela influence aussi la durabilité de la maison. En effet, l’air qui s’en échappe est souvent humide, et dans la mesure où cet air pénètre dans les trous des murs, il peut se condenser et déposer de l’humidité sur les matériaux.


Humidité signifie pourriture et moisissure, et des murs qui en sont affectés engendrent d'entretenir prématurément et des rénovations domiciliaires importantes, à prix élevé.


Rien de bon ne vient de l’air chaud qui s’échappe de votre bâtiment en toute saison.


Par exemple, les exigences de Novoclimat sont maintenant de 1,5 CAH au maximum, alors que le taux de fuite de la Maison passive doit être de 0,6 CAH par heure ou moins, ce qui est beaucoup plus étanche que la résidence moyenne.


C’est d’ailleurs pourquoi la Maison passive consomme aussi peu d’énergie en chauffage.

Par exemple, une maison haute performante a été construite à Waterloo, en Estrie, au Québec. À l’intérieur de la maison, au mois de janvier, il ne fait jamais moins de 17-18 degrés Celsius.


On enfile des pantoufles et notre chandail du type « petite laine »,

puis on s’assied au soleil avec un bon café a la main (sourire).


Non mais, sérieusement, c’est seulement pour une période de deux semaines par année et on est loin d’être en panique du genre on va tous mourir...


C'est peu de dire que, sans chauffage en hivers, 17-18 degrés Celsius, c’est très, très intéressant.


Vous me suivez?


Pour tout le reste de l’année, la température ambiante intérieure, sans chauffage ni climatisation, se situe environ entre 22 et 25 degrés Celcius. Même en été, lors des périodes de canicule extrême que nous vivons de plus en plus depuis les quelques dernières années.


Donc,


La norme Passive House :


La norme Maison passive est une norme internationale d’efficacité énergétique qui s’applique à tous les types de bâtiments (pas seulement les maisons);

ceux-ci consomment entre 75 % et 90 % moins d'énergie qu’un bâtiment conventionnel et répond aux exigences minimales du Code national du bâtiment. On se focalise sur la haute performance du bâtiment.


Les bâtiments « Net zéro » :


Ceux-là génèrent autant d’énergie renouvelable qu’ils en consomment au cours de l’année. L’approche Maison passive réduit considérablement la consommation d’énergie et c’est donc plus facile de générer le reste sur place.

La maison haute performance n’a rien de sorcier.


Elle possède :

- Une forme simple;

- Une bonne orientation;

- Une isolation efficace;

- De bonnes fenêtres;

- Une étanchéité remarquable;

Vous pouvez suivre Étienne Vigneron et Marilou sur l’histoire de leur maison solaire passive, qu'ils ont construite eux-mêmes : https://etienne-marilou.tumblr.com/

ou sur Facebook : https://www.facebook.com/maisonsoutherncomfort/



Aussi, Julie Girard qui, avec Belvedair, constructeur de maisons saines et durables, a construit et fait le design de sa propre maison écologique certifiée Novoclimat, LEED V4 et la première au Québec à être certifiée carboneutre, située dans l’écovillage Terre de la Réunion à Sainte-Lucie-des-Laurentides. https://www.youtube.com/watch?v=FWJP45SW308



PRENEZ ACTION!


Vous pouvez dès aujourd’hui décider de faire un pas de plus et vivre dans une maison plus saine et performante pour votre bien-être tout en préservant votre environnement.

La nature continue de nous préserver, alors aimons-la et faisons-lui confiance.


Voilà! On se donne rendez-vous la semaine prochaine pour parler de la MAISON ÉCOLOGIQUE ET DURABLE (LEED)!


Vous n’avez qu’à être ouvert à de nouvelles idées, à de nouvelles perspectives pour apprendre comme des pros!


À vous, pour des moments de détente et sans stress, à réfléchir aux bons gestes à poser entre deux gorgées de café réconfortant. ☕💛

Gratitude xox ️ Audrey Je vous souhaite une journée remplie de couleur! 🌈

Posts récents

Voir tout
CONTACT

Audrey - La Designer Écologique

AUB&CO - DESIGN INTÉRIEUR - ÉCO-CRÉATIONS

email: audrey@aubeco.ca

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram

© 2018 par AUB&CO Design / Tous droits réservés